Paul Argoud

Un mot sur l’iPhone 13 Pro

Chaque année (ou presque), je continue de me laisser séduire par le dernier iPhone et il se trouve que je regrette rarement le nouveau millésime ; ce treizième opus ne déroge fort heureusement pas à la règle. Je continue à opter pour les déclinaisons « Pro » mais en revanche, je ne succombe plus aux sirènes des « Plus/Max » sous prétexte de meilleure autonomie.

D’ailleurs, j’ai déambulé avec mon précieux bleu alpin 🤩 pour faire ces quelques clichés… sans prétention mais histoire de me familiariser avec la bête équipée du dernier iOS 15.0.2. J’ai même photographié au format Apple ProRAW histoire de jouer un peu avec les fichiers DNG générés (environ 35MB).

Bon, à mon grand désarroi, mais c’était prévisible, rares sont les logiciels qui supportent, pour l’instant, le RAW Apple. Après avoir essuyé deux échecs avec les logiciels DxO, je me suis naturellement tourné vers Adobe Camera RAW.

En abordant la question de la photo, je ne m’explique toujours pas ce choix de faire dépasser les (trois) objectifs du boîtier et de manière aussi significative. N’est-il vraiment pas possible d’épaissir le boîtier ? Peut-être de trois ou quatre millimètres afin de supprimer ces disgracieuses protubérances. Bon OK, l’idée c’est de vendre une coque à 65€ 😋 Quelques millimètres qui pourraient bénéficier à l’autonomie ; en recourant à l’utilisation d’une batterie plus épaisse ? Non parce que même si l’autonomie commence à être acceptable, il ne s’agirait pas de s’arrêter en si bon chemin.

Même en écartant le côté bancal de l’appareil, ces excroissances restent fâcheuses puisqu’elles exposent les optiques, de manière très prononcée, à toutes sortes de chocs, rayures, poussières, … Et comme ces trois ensembles capteurs-optiques siègent derrière trois lentilles/vitres frontales différentes, il est nécessaire de nettoyer les trois optiques séparément avant chaque utilisation de la caméra… la bonne affaire ! 😐

Dans un autre registre, la réduction de la taille de l’encoche « notch » m’enthousiasme et si un connecteur USB-C (incluant des débits de transfert et une charge — vraiment — rapide) avait pu remplacer le connecteur Lightning, il est évident que je n’aurais pas dit non. Mais bon, d’après iDrop News, l’USB-C sera pour la prochaine itération 🤞

Pour finir, les contours brillants donnent peut-être un côté premium à l’appareil (et encore, je n’en suis pas totalement convaincu) mais je les trouve salissants (la faute à mes gros doigts très gras, que voulez-vous) et surtout glissants… voire très glissants ! Je préférais ceux de l’iPhone 5 qui disposaient de surcroît d’un sympathique chanfrein 😍

Sur ces quelques lignes… à l’année prochaine pour l’iPhone 14 ?! 😀

J'ai publié cet article le et l'ai actualisé le . Flux RSS des commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *