Paul Argoud

Merci Monette.

A chaque fois que mes pérégrinations me conduisent à Saint-Gervais, c’est-à-dire plusieurs fois par an, je ne peux m’empêcher de penser à « La Monette » lorsque je passe devant, ce qui fut jadis, son commerce.

D’aussi loin que remontent mes souvenirs de Saint-Gervais, charmante petite bourgade au bord de l’Isère, il y a toujours eu cette échoppe ; un peu supérette, un peu épicerie, souvent alimentation générale mais tout-à-fait multi-services : un commerce de proximité.

Depuis bientôt trois ans, à la suite d’une agression (voir encart ci-dessous) dont a été victime Simone « Monette » Pascal, la boutique a définitivement fermé ses portes.

Je ne saurais dire précisément durant combien d’années (vraisemblablement près d’une quarantaine), cette grande dame, certes âgée mais Ô combien serviable, s’est pliée en quatre pour satisfaire ceux qui poussaient la porte de son magasin.

Malgré un faible nombre de saint-gervaisiens (autour de 500), je n’ai jamais trouvé le lieu désert. Il n’y avait bien sûr pas grande affluence en semaine mais un regain d’activité n’était pas inhabituel le week-end.

Petit commerce de proximité où tous nous sommes heureux de s’arrêter ! Une volonté de faire exister son village, Monette merci de nous tous !

Laurence Docteur.

A coup sûr, une adresse de choix pour ceux qui rentraient tardivement du boulot, qui n’avaient pas eu le temps de faire leurs commissions la semaine… ou qui étaient désireux de se procurer des cigarettes ; tout particulièrement les dimanches et jours fériés… mais pas que !

Du haut de ses 77 printemps, Monette répondait toujours présente ; à peu près à toute heure du jour et de la nuit… quiconque n’a jamais bien connu ses horaires, quiconque n’a par ailleurs jamais bien trouvé porte close. Ici-bas, le temps de travail, voyez-vous… on se comprend 🙂

Intervention du maire, Monique Faure, dans « Le Petit Gervaisien »,
bulletin municipal du 07 janvier 2017.

Voilà, je n’ai rien à ajouter, c’était ma petite pensée du jour à Monette.

J'ai publié cet article le et l'ai actualisé le . Flux RSS des commentaires

Laisser un commentaire