Paul Argoud

Ajouter le NVM Express à une carte mère ASUS Rampage IV Extreme pour installer un SSD M.2 Corsair MP600

Nativement, l’ASUS Rampage IV Extreme n’intègre pas la spécification d’interface NVM Express et ne dispose donc pas de port M.2. Sans cette spécification, la carte mère n’est pas en mesure d’accéder à un périphérique de stockage permanent à travers le bus PCI Express.

Ainsi, nous allons ajouter la spécification NVM Express à cette carte mère en effectuant une petite modification de son BIOS (ou plutôt de son UEFI 😋)

Pour ce faire, je récupère la dernière version du BIOS (4901) de ma carte mère que je vais modifier avec l’éditeur UEFITool (ici pour Windows et OSX) ; afin de lui implémenter le module UEFI « NvmExpressDxe_4 ». Je ne vais pas rentrer dans les détails, vous aurez un aperçu en visionnant cette vidéo et ceux qui souhaitent un maximum de détails devraient rejoindre cette discussion fort intéressante.

Pour les plus impatients, équipés d’une carte mère ASUS Rampage IV Extreme, voici le BIOS version 4901 (18/06/2014) auquel j’ai ajouté le module UEFI « NvmExpressDxe_4 » : Rampage-IV-Extreme-ASUS-4901-NvmExpressDxe_4.CAP

Maintenant, il suffit de :

  1. Décompresser mon fichier Rampage-IV-Extreme-ASUS-4901-NvmExpressDxe_4.zip,
  2. Copier le fichier M4E.CAP sur une clé USB,
  3. Insérer celle-ci dans le port USB-A blanc ROG CONNECT de la carte mère,
  4. Éteindre l’ordinateur,
  5. Appuyer (au moins) 5 secondes sur le bouton ROG CONNECT ON/OFF ; ce qui entraînera le clignotement « lent » d’une LED orange BIOS sur la carte mère.
  6. 150 secondes plus tard, la LED clignote rapidement, l’opération se termine, la LED reste allumée fixement.

La carte mère ASUS Rampage IV Extreme dispose désormais du NVM Express et ses bus PCI Express peuvent donc recevoir des périphériques de stockage permanents.

Dans mon cas, le « périphérique de stockage permanent » (Corsair MP600) étant au format M.2, je dois passer par un adaptateur (Adaptateur M2 PCIe SSD vers PCI Express 3.0 x4 SupaGeek, par exemple) mais cela fonctionne bien et la carte mère est tout à fait en mesure de démarrer sur ce disque !

Pour des raisons trop longues à développer ici, certains SSD NVMe sont plus récalcitrants que d’autres quand il s’agit de faire booter dessus la carte mère. Vous risquez de devoir passer un certain temps dans le BIOS/UEFI pour bien « tout vérifier ». Pour ma part, j’ai préalablement converti mon SSD NVMe en disque GPT afin que celui-ci utilise une table de partitionnement GUID plutôt que MBR ; à la suite de quoi j’ai ajouté une classique partition basée sur le système de fichiers NTFS. Si les raisons qui m’ont poussé à procéder de la sorte vous paraissent obscures, jetez un coup d’œil à ce lien qui évoquera la plupart des notions dont vous aurez besoin.

Voilà, c’est tout pour moi ; bonne journée ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *